Aller au contenu

NOTRE HISTOIRE

Il était une fois, deux globe-trotteurs et une cigogne


Tout a commencé à Bruxelles, en Belgique, mère-patrie des plus éminents créateurs de mode. Un simple hasard qu’Aurélie et John, les fondateurs de Milk Away, en soient originaires ? Non, on ne croit pas ! #belgiandoitbetter C’est donc dans cette ville cosmopolite que le monde nous envie qu’a lieu leur rencontre et que débute leur love story qui, très vite, va se transformer en véritable aventure : celle de l’expatriation.

Bruxelles, Mumbai, Salzbourg, etc. Leurs jobs respectifs les amènent aux quatre coins du monde mais c’est finalement en Autriche que le duo créatif décide de poser ses valises en 2019. Et c’est là-bas, au milieu des montagnes, qu’ils feront la rencontre bouleversante d’une cigogne, celle qui changera leur vie à tout jamais et qui sera le point de départ de Milk Away dont le lancement s'est fait en juin 2021.

C'est désormais depuis Bruxelles que John et Aurélie se consacrent entièrement à faire grandir leurs deux bébés, Doug et Milk Away.

 


Une cigogne nommée Doug

En Autriche, la tradition veut que chaque naissance soit fièrement annoncée par l’installation devant le nid familial d’une cigogne, confectionnée par des proches. 

Une tradition inspirée par la légende du Kinderbrunnen (« le puits aux enfants ») selon laquelle il existerait, sous la cathédrale de Strasbourg, un lac où s’amusent les âmes des enfants en attendant leur venue au monde. Les femmes désireuses de devenir mères doivent venir se pencher au-dessus d’un puits menant au lac pour y formuler le souhait de voir arriver un enfant dans le foyer.

Ce vœu est alors entendu par un gentil gnome à barbe blanche circulant sur l’eau à bord d’une barque argentée et muni d’un filet en or. Sa mission ? Attraper délicatement un nouveau-né et le déposer au bord du puits pour qu’une cigogne vienne le chercher et l’apporter auprès de sa famille dans un joli panier. L’image de la cigogne s’est rapidement répandue à travers toute l'Europe et même bien au-delà ; jusqu’en Extrême-Orient et en Amérique du Sud.

Et c’est donc grâce à l’arrivée de Doug (qui a décidé de faire bosser ses parents un 1er mai !) que Milk Away est né. 

 

L’envie d’être femme, mère et d’allaiter

Maman pour la première fois, j’ai fait le choix d’allaiter. Et la magie a tout de suite opéré ! À chaque tétée, j’étais submergée par des émotions fortes et je profitais de ces moments de complicité pour apprendre à mieux connaître mon bébé. Tout de suite, j’ai voulu bouger sauf que … je me suis vite rendue compte que je n’avais pas les vêtements adaptés. Je voulais continuer ma vie de femme presque comme avant : aller au resto. Allaiter. Me balader. Allaiter. Faire du shopping. Allaiter. Voyager. Allaiter. Une évidence pour moi. Il suffisait d’emporter une couche, un body de rechange et en route ! Pas de biberon, pas de chauffe biberon, pas de dosette de lait en poudre (sans parler du casse-tête pour le choisir). Mes seins et moi étions parfaitement suffisants ! (Rires)

Pourtant, l’allaitement tout terrain n’est pas toujours un jeu d’enfant la faute à des vêtements mal pensés. Alors comment allaiter sans devoir se déshabiller à chaque fois ?

Franchement, je n'avais rien de correct à me mettre. Aucun vêtement confortable, de qualité et discret. Je n’avais pas envie de crier au monde entier que j’allaitais à coup de gros slogan. J’ai souvent été confrontée à des modèles foireux, mal coupés, de mauvaise qualité et sans système d’ouverture bien pensé. Je rêvais simplement de remettre ma petite robe d’été et des t-shirts sympas dans lesquels je n'avais pas l'air d'un sac. J’avais juste envie de me sentir élégante, cool mais pas nunuche, tout en pouvant allaiter discrètement. Si je ne trouvais pas ce qu’il me fallait, il était évident que je n’étais pas la seule. Alors… pourquoi ne pas imaginer une collection ?Grâce au coup de pied au cul de mon mari, John, j’ai lancé Milk Away ! 

Aurélie, Wonder Mum
 
 
 

Je n’oublierai jamais cette image au resto. Doug avait cinq jours. Aurélie allaitait, il était complètement caché sous son pull. Est-ce qu’il respire encore, au moins ? Je ne le vois plus! Je me suis dit que la vie pourrait reprendre son cours comme avant s’il n’y avait pas toutes ces acrobaties pour cacher l’allaitement !

Quand elle m’a parlé de son idée de collection, j’étais convaincu. Pour moi, c’était LA bonne idée. Notre cible semblait conquise, et moi, le papa inquiet, ça m’a rassuré. Alors on a foncé (rires) ! 

 John, Super Dad


Milk Away propose donc des vêtements pour les mamans stylées avec une vraie ‘street cred’.
La preuve ? Ma nièce de 15 ans trouve désormais ma garde-robe ‘trop stylée !’ 


#wearefamily #inmumwetrust #indadwetrust #wearewomums #wondermums

 

10% ORGANIC COTTON

10% ORGANIC COTTON

ECO-FRIENDLY PACKAGING

ECO-FRIENDLY PACKAGING

INTERNATIONAL SHIPPING

INTERNATIONAL SHIPPING

SECURE PAYMENT

SECURE PAYMENT

CONTACT US!

CONTACT US!